salle des fetes

Reception de mariage : Quel budget ?

Le mariage est le plus beau jour de la vie d'une personne. L'organisation n'est pourtant pas facile car il faut tenir compte de nombreux détails comme la decoration mariage, la marque place, le service traiteur, la salle de réception, les tenues des futurs mariés...

La salle de réception

Avant toute chose, les futurs mariés doivent décider de la salle de réception dans laquelle la petite fête se déroule. Si vous devez inviter environ cent personnes, vous devez prévoir un budget compris entre mille cinq cent et deux milles euros pour la location de la salle. Si vous choisissez une salle de fête pour votre réception, prévoyez un budget compris entre quatre vingt et six cent euros. Dans ce dernier cas, vous devez tout miser sur l'originalité de votre décoration et sa personnalisation. Pour les personnes qui préfèrent vivre un mariage de princesse et veulent louer un château, par exemple, sachez que le budget moyen pour ce genre de location est compris entre trois milles cinq cent et douze milles euros.

 

 

Le traiteur

Bien sûr vos invité ne vont pas simplement danser à votre réception de mariage. Ils doivent également boire et manger. Pour cela, il vous est indispensable de prendre un traiteur. Pour un budget moyen, vous devez compter entre cinquante et cinq mille euros pour cent personnes. Notons qu'à ce prix-là les boissons alcoolisées ne sont pas comprises. Quoi qu'il en soit, vous devez savoir que plus vous inviter des personnes et plus le tarif est dégressif. 

Quelques alternatives

Si vous avez un budget serré ou ne souhaitez pas dépenser beaucoup pour votre mariage, vous avez toujours le choix de faire la réception chez vous surtout si vous avez une propriété familiale. Sinon, il existe des couples qui partagent des gâteaux à la sortie de l'église et n'invitent que leur proches au restaurant pour célébrer leur mariage. Dans ce dernier cas, vous devez prévoir cinquante à cent cinquante euros par personne.

Site de reference : cliquez ici

Laissez votre commentaire à propos de cet article